Chauriat (Puy-de-Dôme)

logo du site
  • Chauriat (Puy-de-Dôme)
  • Chauriat (Puy-de-Dôme)
  • Chauriat (Puy-de-Dôme)
  • Chauriat (Puy-de-Dôme)
  • Chauriat (Puy-de-Dôme)
  • Chauriat (Puy-de-Dôme)
  • Chauriat (Puy-de-Dôme)
  • Chauriat (Puy-de-Dôme)
  • Chauriat (Puy-de-Dôme)
  • Chauriat (Puy-de-Dôme)
  • Chauriat (Puy-de-Dôme)

Accueil du site > Tourisme > Patrimoine local

Patrimoine local

Chauriat fait partie des Forts villageois du Puy-de-Dôme, vous pouvez consulter le document power point ci-dessous sur le fort de Chauriat :

pour visualiser le document Fort de Chauriat

Clic gif

http://www.calameo.com/read/0031627...

_ ______________________________________________________________

"De passage par Chauriat ? Profitez-en pour partir à la découverte de ses monuments... Visite de l’ancienne abbaye St Julien (classée MH) et du riche patrimoine de Chauriat toute l’année sur rendez-vous. Gratuit. Contactez Nathalie Monio par téléphone au 06 03 25 92 72 ou 04 73 68 01 63 ou par mail nathaliemonio@gmail.com"

 CHAURIAT a participé à la 17ème édition des Journées du Patrimoine de pays et des moulins, les 14 et 15 juin derniers.

Des passerelles entre CHAURIAT et SAN FRANCISCO

  Chauriat à la foire de Clermont-Cournon

 

Du 9 au 18 septembre, la commune de Chauriat a été présente à la Foire de Clermont-Cournon… Une présence logique pour les organisateurs qui nous ont invités à venir participer par rapport au thème de cette année : San Francisco ! Mais pourquoi donc proposer à Chauriat de venir participer à la célébration de cette ville californienne ?

 

 Tout simplement par rapport au sculpteur et peintre américain Ralph Stackpole, qui vécut à Chauriat plus de vingt ans à la fin de sa vie et dans le cimetière duquel il repose en compagnie de sa seconde épouse, Ginette, originaire de Mezel.

 

 C’est donc pour parler et faire connaître Ralph Stackpole au grand public que nous avons été invités pour cette quarantième édition de la Foire. Nous avons donc eu à notre disposition un stand de 50m² où nous avons présenté une exposition retraçant la carrière de Stackpole. Toutefois, parler de l’artiste est une chose, faire découvrir l’art contemporain en est une autre. C’est pour cela qu’en plus de l’exposition nous avons proposés aux scolaires une découverte-initiation de l’art contemporain à travers un atelier peinture. Une dizaine de classes nous ont ainsi rendues visites pendant ces dix jours.

 

 La météo n’a pas toujours été au rendez-vous mais cela restera une expérience enrichissante fais de rencontres et de découvertes, ainsi qu’une belle manière de faire découvrir Chauriat et toutes les formes de son patrimoine au plus grand nombre

 

 

 

Chauriat à la foire de Clermont-Cournon 2

 

Chauriat Activités à la Foire de Clermont-Cournon

CHAURIAT RENOUE AVEC SON PASSÉ CLUNISIEN

Samedi 15 octobre, la commune de Chauriat a célébré officiellement son adhésion à la Fédération Européenne des Sites Clunisiens (FESC) qui regroupe à l’heure actuelle 190 sites à travers toute l’Europe ayant pour point commun d’avoir dépendu de l’Abbaye de Cluny à un moment de son histoire.
Pour cette cérémonie, le directeur de la Fédération, Christophe Voros ainsi que d’autres membres du réseau avaient fait le voyage jusqu’à Chauriat. A l’issu des discours d’introduction, le dévoilement de la plaque rosace a été effectuée par Mr le Député-Maire Jean-Paul Bacquet et par Mr le Maire de Chauriat, Maurice Deschamps. Cet après-midi a également été ponctué par une visite pour découvrir le prieuré clunisien ainsi que par une conférence traitant de "Cluny en Auvergne" qui fut assurée par Arlette Maquet, docteur en histoire spécialiste de l’histoire clunisienne, dans l’église St Julien. La journée s’est conclue sur une note festive par un vin d’honneur servit aux caves de l’abbaye.

Chauriat dévoilement plaque Cluny. 

 

Chauriat Cérémonie adhésion à la fédération clunisienne

Chauriat Cérémonie adhésion à la fédération clunisienne 

Chauriat Cérémonie adhésion à la fédération clunisienne

 

BALADE EN MUR

Samedi 14 juin, dans le cadre des journées du Patrimoine local et des moulins, Nathalie Monio avait organisé une sortie à la chapelle Sainte Marcelle. _ Rassemblement prévu parking du cimetière, puis covoiturage de Chauriat-Nord au Col de Jallat. _ Beau temps, T° 25°, vent faible de Nord-Est, stationnement facile, Assistance : 25 personnes. _ Chauriat 14/06/2014 _ _ La balade s’annonce bien pour nos deux guides, Nathalie Batisse, avec un B comme Botanique, et Nathalie Monio, avec un M comme Mur (ou comme Marcelle) : il fait beau et le public semble très motivé… _ La botanique est l’art d’insulter les plantes en latin, nous dit la première… (Merci quand même M. Von Linné)… Je n’ose lui demander si l’ethnobotanique est l’art de les insulter en vieux françois… que nenni ! Dans un français très châtié, elle n’insulte par le moindre brin d’herbe ! (exit latin et vieux français). Elle nous explique la substance de l’ethnobotanique. Ainsi, nous découvrons les vertus antitussives de la molène, l’utilité de la cardère, l’imputrescibilité du robinier, les vertus de l’aubépine et en général les rapports des plantes locales avec la présence de l’homme. C’est passionnant. En suivant le chemin, on a une très jolie vue de Chauriat blottie entre les collines _ Chauriat Vue du village _ Nathalie Monio experte en archéologie et histoire de l’art (et en histoire tout court) nous (ré)apprend les origines des villages de Chauriat et de Vertaizon (la romaine), l’étymologie de puy, de Mur et de quelques villages du secteur. Nous arrivons à la Chapelle : _ _ _ Chauriat Chapelle Sainte Marcelle ext _ Nathalie nous conte la légende de Sainte Marcelle, notre pucelle de Domrémy à nous, et les soucis inter-paroissiaux que sa ferveur engendra…. Et bien assis en la sainte fraîcheur de l’édifice, nous écoutons religieusement son histoire. _ _ Chauriat Chapelle Sainte Marcelle Int. _ _ _ Les meilleurs choses ayant une fin, nous repartons vers Chauriat avec d’autres histoire sur le chemin du retour. _ Il ne reste plus qu’à prendre rendez-vous pour la prochaine sortie ainsi qu’à remercier nos deux Nathalie pour leur érudition et la clarté de leurs commentaires qui ont su mettre leur science à notre portée, contredisant ainsi M. Victor Hugo qui disait : « ces choses-là sont rudes, il faut pour les comprendre avoir fait des études ». Mais peut-être ne parlait-il pas d’ethnobotanique ou d’archéologie… _ Serge Gayton



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP